On



Ombre
Une, deux, plusieurs,
Beaucoup, immenses
Fugitives, grises,
Sombres et diaphanes
Régulières
Fissures du vent

Marchant
Ne sais plus comment
Entre le bitume
Et la lune

Que suis-je
Sépulcre d’hiver
Des nuits discrètes

L’ombre de l’ombre, de…
La grenade de l’ombre
La chair minérale
Du vent (avec un e, parfois)
Qui l’épouse de son froid

Fantôme épais
Quelque ouvrage
Désœuvré

Ému
May be in love
Lost, again, mais tranquille

Le temps a fait son nœud

pour N.
13 xi 2013,


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s