Blanc


La lame rouge des sabres
Fouille l’éternité
Vois l’abondance est brutale
J.-L. Murat, Paradis perdus




Sous la gorge

Une lame
Blanche
Pointue
Étincelante

Une lame
Qui descend
La pointe
Entre les seins

Une lame
Évasive

Une lame
Qui porte
Le jade pur
Et l’éclat

Sous la paume
Une nappe d’eau
Ou se ployer

La poursuite
Ou la grève
D’une perle

Le rêve
D’une gemme
Brûlante

Comme le sang

7 v 2013

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s