Progrès

La rédemption est le limes du progrès
W. Benjamin

Ciel bleu nuit
Bleu laiteux
Sans fond

Lumières d’une ville
Profonde et mutique
Adossée au ciel
Comme au flanc
D’une montagne bleue

Je marche dans le dos
De corps embarrassés
J’avance vers ou ?
J’écris pour quoi ?

Je n’écrie plus
Asséché comme
Une eau sans eau
Pulvérulent comme
La chair du temps

N’arrive plus a écrire
Et toujours, je cherche
Le sein d’une vie possible
La munificence du raisin
La gravité mûre de l’étang
Plein de poissons
L’areole brune
De ses lèvres
Le feu de ma voix

Je cherche
Le décombre
De ma peau
De l’aube épine
Je veux manger
La pointe du firmament
La pluie de son corps

Laurier teint
De noir, de vert
De tout, de rien

L’eau est partout
De l’huile
Et moi dessus
Comme une plume
Grasse

Je sens
La terre
Qui m’obere
Je vois

Mon revers

8-20 III 2013

Envoyé de l’Orange blossom [iP]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s