Deuil (Silence, XII)


Le temps, le temps

A pu faire d’une flamme
Une pierre qui dort debout

Guillevic, Terraqué

 

 

Tu dois disparaître
Quitter cette grève
Où tu t’assèches

Tu dois t’endeuiller
Un sucre dans le silence
D’un corps gisant

Tu dois écorcer
De la sphinge
La peau blafarde

Tu dois évider
Le sang de la peau
Jusqu’à la mutité

Car tu es l’église
Invisible, la craie
Qui assèche mon vin

Monde, œil
Orbite de l’astre
Vivant

2-3 v 2009

The Divine Comedy – Eye Of The Needle