disorder

Così mi bruci, è inutile – pensando – essere altrimenti,
imporre limiti al disordine

P. P. Pasolini





Je me brûle ainsi, il est inutile – si l’on y pense – d’être autrement, d’imposer des limites au désordre

Épuisement

Je me suis tu
Au milieu du silence
Puisque désormais
Où s’enfuit le néant
J’attends et je mens

Je suis nu
Me démets et m’étends
De mon impuissance
En rectangle, en rond
En carré et en triangle

Je cherche dans la nuit
Du sommeil le sépulcre
La dissolution du temps
La fin du carême

16-18 v 2009

Joy Division – Komakino

Deuil (Silence, XII)


Le temps, le temps

A pu faire d’une flamme
Une pierre qui dort debout

Guillevic, Terraqué

 

 

Tu dois disparaître
Quitter cette grève
Où tu t’assèches

Tu dois t’endeuiller
Un sucre dans le silence
D’un corps gisant

Tu dois écorcer
De la sphinge
La peau blafarde

Tu dois évider
Le sang de la peau
Jusqu’à la mutité

Car tu es l’église
Invisible, la craie
Qui assèche mon vin

Monde, œil
Orbite de l’astre
Vivant

2-3 v 2009

The Divine Comedy – Eye Of The Needle